C’est en fin d’après-midi que nous arrivons à notre logement de Cap-des-Rosiers (Cabines sur Mer) à proximité de l’entrée nord du parc Forillon.

Notre hôte nous présente les incontournables du parc pour notre journée de demain, puis il regarde sa montre et nous dit que dans une demi-heure une activité de recherche de castors commence avec un ranger du parc. Il s’agit d’une activité automnale (nous sommes en août !) et c’est la première de la saison.

Ni une, ni deux, on jette les bagages dans notre chalet et on part directement au parc, pour … le parking Le Castor, sisi !

A la recherche des castors au parc Forillon

Nous arrivons un peu en avance et attendons avec d’autres personnes l’arrivée du guide.

Celui-ci est très heureux de reprendre cette activité d’observation. Avant de rejoindre le site, il nous explique le mode vie et l’habitat du castor.

Nous partons ensuite à la recherche des castors. Après 5 minutes de marche, nous sommes devant leurs huttes.

Très rapidement, nous voyons deux castors s’affairer dans l’eau, puis ils viennent sur la berge et traversent devant nous. Notre ranger est étonné, il n’avait jamais vu çà en 20 ans d’activité !

Parc Forilon - nage de castors

Parc Forrilon – nage de castors

Parc Forillon - castors

Parc Forillon – castors

Nous laissons après cette observation, nos amis castors. Voilà une belle entrée en matière dans la découverte du parc. C’est donc heureux que nous retournons à notre logement.

Le secteur nord du parc : cap Bon Ami et Mont Saint Alban

Cette nuit, la pluie n’a pas cessé, mais ce matin, le ciel se dégageant de plus en plus, nous décidons de partir vers le cap Bon Ami.

Le Cap Bon ami est un petit éperon rocheux qui surplombe la mer. A droite, une plage et au fond, le cap Gaspé, et à gauche, des falaise à pic qui tombent dans la golfe du Saint Laurent, ou l’océan, je ne sais plus trop. Les photos se passent de commentaires.

Cap Bon Ami - A droite

Cap Bon Ami – A droite

Cap Bon Ami - A gauche

Cap Bon Ami – A gauche

Il est temps de prendre un peu de hauteur avec le Mont Saint Alban. Il existe des boucles passant par le sommet où une tour d’observation vous attendra. Nous préférons faire un aller retour pour réduire la distance. Il faut savoir que les 600 premiers mètres sont à fort dénivelé montant, donc le retour en fort dénivelé descendant. Il y a moyen de ne pas revenir par ces 600 derniers mètres en descendant plutôt du côté de Grande Grave (800 mètre de plus en pente douce).

Vu que l’on doit aller là pour le déjeuner, les filles choisissent de faire la route à pied. Les garçons gèrent l’intendance en ramenant à la voiture.

Sur la montée du Mont Saint Alban, nous avons de magnifiques points de vue, et de la tour, c’est une vision à 360° qui s’offre à nous. On ne s’y attendait pas !

Mont Saint Alban - vue en chemin

Mont Saint Alban – vue en chemin

Mont Saint Alban - vue de la tour

Mont Saint Alban – vue de la tour

Le secteur sud du parc : grande Grave, sentier les Graves jusqu’au bout du monde

Les deux secteurs du parc (nord et Sud) ne communiquent pas par un route interne au parc, alors soit vous faîtes comme les filles et vous allez au secteur de Grande Grave à pied (1,4km), soit vous faîtes comme les garçons et vous sortez du parc au nord pour re-rentrer au sud et rejoindre les filles.

Au final, ce sont les filles qui arrivent en premier.

Le site de Grande-Grave possède plusieurs atouts :

  • Un port pour partir observer les baleines ou pêcher le maquereau sur le quai (location de cannes possible)
Grand Grave - fiston pêche !

Grand Grave – fiston pêche !

  • Des tables pour pique-niquer
  • Le magasin général Hyman & Sons qui permet de comprendre le principe du commerce international de la morue.
  • Une exposition expliquant la vie des pêcheurs pendant les 4 saisons.
Grand Grave - magasin hyman & Sons

Grand Grave – magasin Hyman & Sons

Grand Grave - l'été à Gaspé pendant la pêche à la morue

Grand Grave – l’été à Gaspé pendant la pêche à la morue

Après notre déjeuner, nous partons pour notre dernière sortie de la journée, le sentier les Graves. Il s’agit d’un chemin de 8km AR qui serpente le long des falaises pour rejoindre l’extrémité du cap Gaspé, jusqu’à un point de vue appelé « le bout du monde », traduction du mot amérindien Gaspé.

Parc Forillon - sentier les Grave

Parc Forillon – sentier les Graves

Parc Forillon - sentier les Grave

Parc Forillon – sentier les Graves

Parc Forillon - sentier les Grave - le bout du monde

Parc Forillon – sentier les Graves – le bout du monde

Un phare perdu en haut de la falaise nous attend au cap Gaspé.

Parc Forillon - sentier les Graves - le phare

Parc Forillon – sentier les Graves – le phare

Nous aurons vu quelques phoques à l’eau, des petits rongeurs, un porc-epic, mais pas d’ours, dommage.

La nuit étant tombée, nous retournons vers notre logement de Cap-des-Rosiers.

Parc Forillon - l'anse aux amérindiens

Parc Forillon – l’anse aux amérindiens

Mais voilà, deux orignaux femelles broutent l’herbe sur le bas côté. Notre saumon au barbecue attendra encore un peu ,-)

En route vers Percé

Pour cette dernière journée au parc Forillon, nous partons à la découverte des lieux que nous n’avions pas pu encore voir. Il faut avouer que le parc a énormément à offrir.

Nous commençons par le sentier de la chute (1km) qui serpente dans la forêt jusqu’à un petite chute bien sûr !

Parc Forillon - sentier la chute

Parc Forillon – sentier la chute

Parc Forillon - sentier la chute

Parc Forillon – sentier la chute

Nous consacrons la fin de la matinée à la visite de la maison de pêcheur de la famille Blanchette. Un retour dans l’âge d’or de l’industrie de la morue.

Parc Forillon - maison Blanchette

Parc Forillon – maison Blanchette

Parc Forillon - maison Blanchette

Parc Forillon – maison Blanchette

Le déjeuner se fait sur le site du Fort Péninsule toujours dans le parc. Ce lieu méconnu de beaucoup de canadiens, était en 1942, une zone militaire canadienne qui protégeait le port de Gaspé des sous marins allemands U boot.

Parc Forillon - Fort péninsule

Parc Forillon – Fort péninsule

La vue sur le golfe de Gaspé y est magnifique.

C’est ici que nous quittons le parc Forillon, ravis d’avoir pu voir d’aussi beaux paysages.

Cap Bon Ami

Grande grave

Fort péninsule