L’ile Saona est l’Ile à visiter à la République Dominicaine. Elle se situe au sud est du pays et fait partie du Parque Nacional Del Este.

Pour rejoindre l’île, il faut partir du port de Bayahibe.

Vue du port de Bayahibe

Vue du port de Bayahibe

C’est avec l’agence francophone Ryanna Sun que nous feront cette excursion. Un de ses taxis viendra nous chercher à l’hôtel Los Flamencos Aparthotel.

Nous avions réservé notre excursion depuis la France par mail, le paiement se faisant sur place.

Une banque se trouve juste à côté de l’agence, ce qui permet avec sa carte bleue de retirer l’argent pour l’excursion. C’est beaucoup plus pratique que les distributeurs de billets qui ne délivrent que de petites sommes (4000 pesos pour nous chez Boursorama).

Les bureaux de Ryanna Sun se trouvent juste devant l’embarcadère.

Une petite attention de l’agence a été d’offrir à toutes les femmes une rose parfumée en tissu en ce jour de Saint Valentin. Nous l’avons conservé précieusement en souvenir.

Une fois les formalités terminées, nous montons dans le bateau.

Il faut compter 45 minutes pour rejoindre l’île. Le bateau longe les côtes, ce qui permet de voir Bayahibe, Dominicus et les côtes du Parque Nacional Del Este au son de musiques bien de chez nous !

Pêcheurs sur la route de Saona

Pêcheurs sur la route de Saona

Une fois sur l’ile de Saona, nous sommes accueillis par un apéro.

Curly énorme !

Curly énorme !

Après un petit câlin à l’âne, nous partons explorer l’ile.

Ane dispo pour les calins

Ane dispo pour les calins

Depuis un ouragan dont je ne me souviens plus du nom, Saona fait partie du parc national de l’est.

Les maisons détruites, n’ont pas pu être reconstruite en dures.  C’est pour cela qu’elles sont en bois.

Rue de Mano Juan

Rue de Mano Juan

Notre guide nous fait visiter le village. Nous passons à l’épicerie grillagée, les enfants goûtent tout ce qu’ils peuvent. Le grillage doit être pour les enfants de touristes.

Enfants affamés

Enfants affamés

Epicerie de Saona

Epicerie de Saona

Les jardins ont presque tous des bananiers et des papayers. Sur la plage, les pécheurs ont laissé leur nasses à langoustes au repos.

Papayer à Saona

Papayer à Saona

 

Bananiers à Saona

Bananiers à Saona

 

Coin des pêcheurs

Coin des pêcheurs

Le village a une prison, une garderie et … une galerie commerciale !

Garderie de Saona

Garderie de Saona

 

Galerie commerciale de Saona

Galerie commerciale de Saona

De retour à la plage, le barbecue nous attend. Les enfants ont choisi porc et poulet, nous langoustes bien sûr.

Repas à Saona

Repas à Saona

 

Mes langoustes

Mes langoustes

Après le dessert et un digestif « mamajuana », rhum arrangé typique de la République Dominicaine, il est temps d’aller explorer la mer.

Il ne manque rien à l’ile de Saona dans le cliché d’ile paradisiaque : palmier, eau translucide, poissons tropicaux et soleil.

La plage de Mano Juan

La plage de Mano Juan

Palmier à Mano Juan beach

Palmiers à Mano Juan beach

Nous resterons quelques heures à profiter du site, puis nous partirons en direction de la piscine naturelle et de ses étoiles de mer.

Observation des étoiles de mer

Observation des étoiles de mer

Pose photo

Pose photo

Petite minute écolo : ne les sortez pas de l’eau, sinon elles meurent !

Le retour à Bayahibe se fera comme à l’aller, en musique.

Nous avons passé sur Saona, une très sympathique journée farniente sur une plage magnifique.

Port de Bayahibe

Mona juan, isla saona