Saint Domingue est la capitale de la République Dominicaine. C’est aussi le coeur historique de l’ile.

Du temps des fils de Christophe Colomb, la ville était le quartier général du Nouveau Monde espagnol.

Aujourd’hui, la ville regorge d’une multitude de bâtiments vestiges de cette époque glorieuse.

Nous dormons deux nuits dans la zone coloniale. Cela nous permet d’avoir une journée complète pour découvrir la ville, plus une fin d’après midi.

Notre logement est à proximité de la Calle del Conte, artère commerçante et piétonne de Saint Domingue. Nous la remontons vers la Plaza Colon.

C’est la place centrale dans la ville. Elle est ombragée. De nombreux bancs permettent de faire ici une halte à l’ombre.

Au centre de la place, il y a une statue de Christophe Colomb.

Place de Colon

Place de Colon

La place est bordée de cafés et la cathédrale Primada de América. Ce n’est pas son vrai nom, mais c’est celui que je préfère car il en dit long sur sa nature. C’est la première construite en Amérique. Tout un symbole.

Nous faisons le tour de la cathédrale dans l’espoir de pouvoir la visiter, mais malheureusement, il est trop tard. Nous la contemplons de dehors aujourd’hui. Nous profitons de la magnifique lumière de cette fin d’après midi pour faire des photos de la façade et de la statue de Jean Paul II.

Cathédrale Notre-Dame de l’Incarnation

Façade de la Cathédrale Notre-Dame de l’Incarnation

Nous continuons notre chemin vers la rivière Ozama, frontière naturelle de la ville. Une tour médiévale (tour de l’hommage) nous intrigue. Nous apprenons vite qu’il s’agit d’une partie de la Forteresse Ozama, construite pour défendre la ville des pirates et des autres envahisseurs. Comme son nom l’indique la forteresse est au bord de la rivière.

Nous sommes agréablement surpris de voir la forteresse encore ouverte. Nous en profitons pour la visiter (prévoyez le change exact, c’est préférable)

Tour de l'hommage

Tour de l’hommage

Forteresse Ozama

Forteresse Ozama

Vue du forteresse Ozama

Vue du forteresse Ozama

En haut de la tour

En haut de la tour

Après cette belle visite, nous reprenons le chemin de la plaza Colon pour en sentir l’atmosphère assis à une table du bar de l’hôtel El Conde : un petit moment de pur plaisir.

Musiciens dans le parque Colon vue du bar

Musiciens dans le parque Colon vue du bar

Dès le lendemain matin, nous reprenons notre découverte de Saint Domingue en commençant par la visite de la cathédrale. Je vous conseille de prendre l’audio guide en français. La visite sera instructive et vous éviterez de la faire à la va-vite.

Vous apprendrez que les restes de Christophe Colomb ont été découverts dans l’église. Ces restes ont été transférés au Phare Colon pour les 500 ans de la découverte de l’Amérique.

Coeur de la cathédrale

Coeur de la cathédrale

Tombe de la cathédrale

Tombe de la cathédrale

Les espagnols pensent eux aussi avoir les restes de Colomb, qui a raison ?

Vous apprendrez également que la ville a été pillée par le pirate Francis Drake qui avait installé son hamac dans l’une des chapelles de la cathédrale.

Après cette visite, nous déambulons dans les rues en suivant un itinéraire proposé dans le lonely planet. Nous passons devant le centre culturel espagnol de Saint Domingue où nous verrons une exposition sur le carnaval, puis nous verrons la statue monumentale de Fray Antón de Montesinos (défenseur des indiens d’Amérique) et la façade du couvent de l’ordre dominicain.

statue de Fray Antón de Montesinos

statue de Fray Antón de Montesinos

Couvent

Nous avons la chance que notre hôtel (hôtel Dona Elvira) se trouve sur notre parcours. Nous y ferons une pause technique avant de repartir pour le parc de l’indépendance.

C’est dans ce parc qu’un mausolé abrite les restes des 3 pères fondateurs de la République Dominicaine qui ont proclamé l’indépendance du pays devant la puerta del Conde en 1844. Cette porte faisait partie des murs de fortification qui protégeaient la ville côté terre.

Puerta del Conde

Puerta del Conde

Les 3 pères fondateurs

Les 3 pères fondateurs

La pause déjeuner approchant, nous choisissons l’option picnic dans le parque Colon. Pour cela, nous remontons la Calle del Conte qui part du parc de l’indépendance, et nous nous arrêtons au supermarché Supermercado Nacional pour faire le plein de bonnes choses.

Apres le repas, nous allons sur la place d’Espagne bordée par l’Alcazar de Colon. Ce fût la maison du vice-roi des Indes, Don Diego de Colomb, fils du célèbre navigateur.

Alcazar de Colon

Alcazar de Colon

La maison est richement meublée.  Tout comme la cathédrale, le système d’audio guide en français permet de bien comprendre le fonctionnement de ce lieu de pouvoir.

Armures à l'Alcazar

Armures à l’Alcazar

Portraits des Colomb

Portraits des Colomb

Vous pourrez maintenant regarder vos billets de 1000 pesos en disant, j’y étais !

A proximité de la place d’Espagne, le dictateur Trujillo a transformé une église en panthéon national. Les quelques tombes sont surveillées par des gardes.

Panthéon national

Panthéon national

Cette visite est notre dernière de Saint Domingue, nos pieds ont maintenant besoin d’un bon rafraîchissement !

Refroidissement des pieds à l'hotel Dona Elvira

Refroidissement des pieds à l’hotel Dona Elvira

hotel Dona Elvira

Forteresse Ozama

Pantheon

Altar de la patria