Après notre visite du marché flottant Damnoen Saduak, notre chauffeur nous dépose au pied du pont de la rivière Kwaï.

Notre guide nous explique alors l’histoire de ce pont et de la ligne de chemin de fer qui la traverse.

Les japonais après avoir pris la Birmanie aux britanniques, poursuivirent leurs offensives vers l’Inde. Cette guerre nécessitant beaucoup de ressources, les japonais choisirent de construire une ligne de chemin de fer pour relier la Birmanie à la Thaïlande et ainsi avoir accès à ses matières premières.

Cette voie ferrée fût longtemps surnommée  « Death Railway » en référence aux milliers de prisonniers alliés morts pour sa construction. Le pont ferroviaire est devenu célèbre par la suite grâce à un roman et un film.

Après ces explications, nous traversons le pont à pieds.

Photo de famille sur le pont de la rivière Kwaï

Photo de famille sur le pont de la rivière Kwaï

De petites alcôves sur les côtés du pont permettent de se mettre à l’écart pour apprécier la vue sur la rivière, et le temple chinois tout proche.

Vue depuis le pont de la rivière Kwaï

Vue depuis le pont de la rivière Kwaï

 

Sur le chemin du retour, nous comprenons très vite l’intérêt des espaces sur les côtés du pont.

Train sur le pont de la rivière Kwaï , nous aussi

Train sur le pont de la rivière Kwaï , nous aussi

Pour prolonger ce moment, nous déjeunons aux pieds du pont dans un restaurant sur pilotis.

Pont vue du restaurant

Pont vue du restaurant

Avez vous remarqué la section centrale du pont ? Après les bombardements alliés, le pont était inutilisable. Les japonais ont dû le réparer après la guerre.

Bombe trouvé à proximité du pont de la rivière Kwaï

Bombe trouvée à proximité du pont de la rivière Kwaï

 

Le repas est sous forme de buffet et est de très bonne qualité.

Cuisinière du restaurant pont rivière Kwaï

Cuisinière du restaurant

 

Google street view permet virtuellement de traverser le pont.