Profitant d’un tarif intéressant pour rejoindre Bangkok sans escale depuis Bruxelles, me voilà donc en préparation de notre voyage.

Je dois traiter un problème cornélien : nous arriverons à 6h du matin à Bangkok et comme vous devez le savoir les chambres ne sont généralement pas disponibles avant 14h. Que faire pendant ces huit heures ?

Et bien, j’ai choisi de rejoindre directement Ayutthaya depuis Bruxelles.

C’est ce voyage que je vais raconter ici.

Le vol sur Thai Airways se passe très bien.

Airbus A380-841, Thai Airways International AN2253510

Arrivés à Bangkok sans encombre (11h de vol !), nous récupérons nos bagages, puis passons à l’immigration.

Nous prenons ensuite la Bangkok Airport Link. Il s’agit d’un métro aérien qui relie l’aéroport  au centre ville.

Il faut faire attention car il y a deux lignes city et express. L’express a moins d’arrêts, mais est plus cher. Nous ne sommes plus très frais, mais nous gérons plutôt bien.

Nous descendons à la station Makkasan et nous rejoignons le métro MRT avec toutes nos valises et ouf, nous n’avons pas encore perdu d’enfants.

MRT à Bangkok

MRT à Bangkok

Il faut savoir que Bangkok est bien servi en transport en commun, mais il s’agit d’opérateurs tous indépendants. Il faut donc payer à chaque fois. L’achat d’une carte du style daypass est souvent un attrape touriste car elle est limitée à un réseau.

Nous descendons au terminus : Hua Lamphong. De là, il faut marcher un peu pour arriver à la gare centrale de Bangkok.

Après quelques minutes à chercher un guichet de libre, un policier nous fait passer en priorité.

Nous obtenons rapidement les billets de train en montrant la destination sur un plan et l’horaire sur la liste des horaires. Nous choisissons la seconde classe au lieu de la première car beaucoup plus chère. Sur le coup, nous sommes surpris du pris : 35 centimes d’euros ! Et finalement, c’est bien le prix.

Gare centrale de Bangkok

Gare centrale de Bangkok

Nous faisons attention aux arrêts, pour ne pas nous tromper. Ce petit stress disparait vite quand nous engageons la conversation avec une italienne qui parle très bien français. Nous serons attentifs à 2.

Train Bangkok Ayutthaya

Train Bangkok Ayutthaya

Nous descendons donc à la gare d’Ayutthaya, on pourrait se dire que le voyage est fini, mais non, il y a encore une petite subtilité pour rejoindre la vieille ville d’Ayutthaya, il faut prendre le bateau car c’est une ile.

Nous suivons les quelques locaux qui vont faire la même chose que nous. Je profite d’avoir repérer le chemin sur google street pour valider la direction.

Bac à Ayutthaya

Bac à Ayutthaya

Nous prenons le bateau, et nous voilà dans la vieille ville, mais à quelques centaines de mètres de l’arrivée, je suis perdu.

Un thaïlandais le remarque et me demande en thaï ce que je cherche, je lui montre mon voucher et il me montre la direction. J’adore déjà ce pays et la gentillesse des gens.

Nous arrivons à l’hôtel, mais en avance par rapport au check in. Nous laissons nos valises à la réception et partons manger un truc. Les enfants voient un resto qui leur plaît et vu la chaleur, nous, parents, on craque aussi !

Glace à Ayutthaya

Glace à Ayutthaya

De retour à l’hôtel, malgré le voyage, les enfants nous envie que d’une chose : la piscine !

Piscine à Ayothaya Hotel

Piscine à Ayothaya Hotel

Nous les laissons jouer, et nous nous mettons sur des transats, Morphée n’a pas tardée à nous emporter 😉

Nous n’arrivons pas vraiment à dormir, il y a trop de bruit dans la rue, mais que se passe t’il ?

Après que les enfants se soient changés, nous avons voir l’origine du problème.

A notre surprise, il y a une fête : nouvel an chinois à priori. Nous nous baladons dans la rue.

char du nouvel an chinois, Ayutthaya

char du nouvel an chinois, Ayutthaya

Une scène est installé, des jongleurs, des danseurs se représentent. Nous avons même le droit à un spectacle de dragons et à un feu d’artifices.

Dragon à Ayutthaya

Dragon à Ayutthaya

Feux d'artifices, Ayutthaya

Feux d’artifices, Ayutthaya

Nous finissons la journée à un stand du Night Food Market dans la rue. Je sais la petite à l’air morte.

Resto de rue, Ayutthaya

Resto de rue, Ayutthaya